Assises nationales sur le tourisme : Quatre jours pour élaborer la feuille de route stratégique du tourisme Djiboutien

Sous le haut patronage du Premier ministre,  Abdoulkader Kamil Mohamed, le ministère délégué au Commerce  a lancé hier, au palais du peuple, un atelier de quatre jours dédié à l’élaboration d’une stratégie nationale pour promouvoir le tourisme à Djibouti. Les experts internationaux dans le domaine du développement du tourisme durable le professeur François Vellas et Dominique Verdugo sont chargés de diriger les travaux dudit atelier. 

Assises nationales sur le tourisme (2)

Le tourisme constitue un secteur important pouvant contribuer au développement socioéconomique de notre pays. Sous exploité actuellement, ce secteur dispose d’importantes opportunités de croissance à travers la création d’emplois et de revenus. C’est ainsi que notre gouvernement l’a défini comme un secteur prioritaire dans son plan stratégique de développement économique intitulé «Djibouti vision 2035». Justement, le Premier ministre, Abdoulkader Kamil Mohamed, a présidé hier au Palais du Peuple le lancement des travaux d’un atelier de quatre jours visant à promouvoir le tourisme à Djibouti.

Assises nationales sur le tourisme (3)

Le président de l’hémicycle national, Mohamed Ali Houmed, le ministre de l’économie et des finances, Ilyas Moussa Dawaleh, le ministre de la Communication chargé des Postes et des Télécommunication, Abdi Youssouf Sougueh, le ministre de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle, Moustapha Mohamed Mahamoud, le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Nabil Ahmed Mohamed, le ministre des Affaires Musulmanes, de la Culture et des Biens Waqfs, Moumin Hassan Barreh, le ministre de l’Equipement et des Transports, Mohamed Abdoulkader Moussa, le ministre Délégué au Commerce, Hassan Houmed Ibrahim, le ministre délégué à la Décentralisation, Hamadou Mohamed Aramis, la Secrétaire d’Etat chargée des Affaires Sociales, Mouna Osman Aden, le président de la Chambre des Commerce de Djibouti Youssouf Moussa Dawaleh ont participé à la cérémonie de lancement de cet atelier.

Assises nationales sur le tourisme (4)

Le Secrétaire Général de la Présidence, Mohamed Abdillahi Wais, la Coordinatrice-résidente du système des Nations Unies à Djibouti, Barbara Manzi, l’ambassadeur du Japon, Koji Yonetani, et celui de l’Ethiopie accrédité à Djibouti, Shamebo Fitamo, le Directeur Général de l’Office National du Tourisme, Osman Abdi Mohamed, le Secrétaire Général du ministère du Commerce, Ali Daoud Abdou, ainsi que plusieurs opérateurs privés du secteur de l’hôtellerie et du tourisme étaient présents dans la salle de conférence du Palais du Peuple où ont débuté les travaux de ces assises.

Au fil de l’événement. Dès son arrivée sur les lieux, le Premier ministre a été accueilli par le ministre délégué au commerce. Avant de gagner sa place à la tribune officielle, M. Abdoulkader Kamil Mohamed, accompagné de M. Hassan Houmed Ibrahim, a visité les stands sur lesquels étaient étalés des produits artisanaux d’associations féminines du pays.

Après la récitation d’un verset du Saint Coran, les experts internationaux chargés de diriger les travaux dudit atelier ont pris la parole les premiers. Mme Dominique Verdugo a rappelé que le projet de développement et de promotion du tourisme, vise à améliorer la capacité de Djibouti à optimiser son attractivité pour les touristes (résidents ou non-résidents) afin de proposer aux consommateurs des services touristiques de qualité ainsi que de gagner des parts sur le marché intérieur et régional. C’était ensuite au tour du professeur François Vellas d’évoquer  l’enjeu qui est  de mobiliser toutes les composantes de la population pour que les contributions permettent de définir une stratégie à court, moyen et long terme qui soit susceptible d’assurer  un développement touristique durable dans notre pays.

Les invités de marque et les participants de cet atelier ont visionné sur place une vidéo relatant les différents sites touristiques de Djibouti, dont notamment les iles Moucha et Maskali, les fumeroles du Lac Abbé, le Lac Assal et sa banquise de sel, la mangrove de Godoria ainsi que la faune et la flore existant en république de Djibouti.

De son côté, le président de la chambre de commerce, Youssouf Moussa Dawaleh,  a souligné que le tourisme peut contribuer à la réduction du chômage des jeunes de notre pays. «Il est susceptible d’impulser une croissance inclusive à travers les retombées sur d’autres secteurs d’activités», a-t-il ajouté  avant de céder le micro  au ministre délégué au commerce. Hassan Houmed Ibrahim a d’abord rappelé que les objectifs volontaristes affichés par le gouvernement s’articulent autour de la nécessité de promouvoir Djibouti comme une destination touristique de premier plan à travers le développement du tourisme d’affaire et de plaisance, de complexes balnéaires et de plongées sur des sites d’aménagements prioritaires et enfin la promotion d’un tourisme de découvertes des sites préhistoriques et archéologiques. «Les fondements de l’ambitieuse politique gouvernementale s’apprécie à l’aune des attraits touristiques indéniables de nos contrées mais aussi, au regard de la vocation du secteur du tourisme à contribuer de manière effective au développement socioéconomique de notre pays à l’instar des autres pays», a-t-il affirmé. Il a en outre  indiqué que le secteur touristique connaît un accroissement régulier. «Le nombre de touristes est passé de 600 200 en 2012, à plus de 100 000 visiteurs en 2016. Soit une hausse de 60% au cours de 5 dernières années. Les revenus du tourisme représentent moins de 1.5% du PIB»,a-t-il dit en substance. Pour le ministre des finances et de l’économie Ilyas Moussa Dawaleh, «le temps est venu de passer aux actions» quant au développement du tourisme national. Pour sa part, le Premier ministre a félicité  le ministre délégué au commerce, pour l’organisation de ces journées de réflexion ainsi que toutes celles et tous ceux qui se sont mobilisés pour que ces assises soient une réussite. «Je suis conscient du travail que cela nécessite; conjuguer les intérêts privés de chacun au service de l’effort et la consolidation de l’intérêt national, n’est pas une mince affaire», a-t-il martelé avec insistance devant l’assistance réunie hier au palais du peuple.  Avant de déclarer ouverts les travaux de ces assises, M. Abdoulkader Kamil Mohamed a conclu que les experts et les participants élaboreront à l’issue de cet atelier une feuille de route stratégique du tourisme djiboutien pour les années à venir.

Rappelons qu’à travers ces assises, les organisateurs cherchent à faire de notre pays une destination touristique de premier plan orienté vers un pôle capital (tourisme d’affaires et de plaisance), un pôle balnéaire (complexes balnéaires et de plongée implantés sur des sites d’aménagement prioritaires), et un pôle éco-responsable (tourisme de découverte dans les sites archéologiques et préhistoriques).

Rachid Bayleh 

http://www.lanationdj.com/assises-nationales-sur-le-tourisme-quatre-jours-pour-elaborer-la-feuille-de-route-strategique-du-tourisme-djiboutien/

Please follow and like us:
0