Formation sur la soudure sous-marine, l’entretien des digues et le carrelage des bateaux : Une première du genre

L’Office national du tourisme djiboutien (ONTD) a abrité lundi dernier  une cérémonie de lancement d’une formation pour les plongeurs djiboutiens.

Organisée par la fédération de sports et d’études sous-marins français, cette session de formation est une première du genre à Djibouti. Notons au passage que la fédération française de sports et études sous-marins compte  plus de 300 000 membres et 2500 clubs sportifs.

Soulignons que cette initiative a pour objectif de former les plongeurs djiboutiens aux métiers de la mer comme la soudure sous-marine, l’entretien des digues, et le carrelage des bateaux.

La cérémonie de lancement a vu la participation de plusieurs membres du gouvernement. Citons notamment  le secrétaire d’Etat à la Jeunesse et aux Sports, Hassan Mohamed Kamil, le ministre de la Santé, Djama Elmi Okieh, qui avaient à leurs côtés  le secrétaire général de la présidence, Mohamed Abdillahi Waiss, le président de la fédération française  de sports et études sous marins, Jean Louis Blanchard, le directeur de l’ONTD, Osman Abdi Mohamed, et le président de la fédération djiboutienne de plongées .

Le président de la fédération française de sports et études sous marins  a entamé ses propos par la présentation de l’instance fédérale qu’il dirige et de ses activités concernant le tourisme et les activités génératrices de revenus pour le tourisme.

Pour sa part, le ministre de la Santé a expliqué le but de la cérémonie qui consiste, a-t-il dit « au lancement d’une formation pour les jeunes plongeurs qui seront amenés à servir plus efficacement dans ce secteur en plein essor ».

De son côté,  le secrétaire d’Etat à la Jeunesse et aux Sports a mis l’accent sur l’importance que revêt ce type de formation valorisante pour les jeunes djiboutiens. « Le gouvernement s’emploie à combattre efficacement le fléau du chômage à travers la multiplication d’offres de formations dans tous les secteurs relatifs au tourisme », a-t-il déclaré en substance.