MEFI/MDC/CIR : Un projet d’appui au développement du tourisme

Une cérémonie de signature d’un d’accord, relatif au financement d’un projet d’appui au développement du tourisme à Djibouti, d’un montant de 1.5 million de dollars US, s’est tenue hier dans la salle de réunion du Ministère de l’Economie et des Finances, chargé de l’Industrie.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence du ministre de l’Economie et des Finances, chargé de l’Industrie,  Ilyas Moussa Dawaleh, du ministre délégué au Commerce, Hassan Houmed Ibrahim, du secrétaire général du Ministère de l’Education Nationale  et de la Formation Professionnelle, Mohamed Abdallah Mahyoub , du directeur de l’office national du tourisme de Djibouti(ONTD), Osman Abdi Mohamed.

Ce financement, obtenu sous forme de don auprès du programme du Cadre Intégré Renforcé et qui sera mis en œuvre par l’ONTD, a pour objectif principal de contribuer à la création de revenu et d’emplois dans le secteur du tourisme à Djibouti en vue de la réduction de la pauvreté. Les résultats escomptés de ce projet sont le renforcement des  capacités institutionnelles et humaines de l’ONTD, de la direction de l’artisanat et du lycée hôtelier d’Arta, l’amélioration et diversification de l’offre touristique à Djibouti, et enfin la promotion commerciale et le marketing des destinations Djiboutiennes à l’échelle nationale, régionale et internationale.

Pour mener à bien  ce projet, l’ONTD en partenariat avec le Lycée Hôtelier d’Arta formera plus de trois cent jeunes et professionnels dans les métiers du tourisme à savoir la restauration, pâtisserie, accueil, service d’étage, lingerie…etc.

Dans une courte intervention faite à l’issue de la signature de ce projet de développement,  le ministre délégué  au Commerce a rappelé que le gouvernement sous la conduite du président Ismaïl Omar Guelleh a entrepris beaucoup d’actions propices au développement du tourisme à Djibouti pour que celui-ci soit créateur de richesse et pourvoyeur d’emploi surtout pour les jeunes qui peuvent trouver des activités génératrices de revenue. Ce projet, a-t-il dit, formera aussi plusieurs milliers de jeunes dans les différents domaines de l’hôtellerie et de la restauration mais aussi dans d’autre métiers pour  permettre de diversifier les offres des produits touristiques.